Optimiser son séjour linguistique

Optimiser son séjour linguistique

Vous avez sans doute en tête l’idée qu’il n’y a rien de tel qu’un séjour à l’étranger pour apprendre une langue. Je vous dirais oui… et non. Et ce n’est pas une question de durée de voyage. Ni de capacité. Cela dépend entièrement de votre façon d’aborder le séjour et de ce que vous en faites une fois sur place. Vous pouvez progresser bien plus en une semaine qu’en trois mois pour peu que vous adoptiez la bonne méthode.

Préparer son séjour

Tout d’abord, ne partez pas dans un pays dont vous ne connaissez absolument pas la langue. A part vous frustrer et vous démoraliser, vous n’aurez rien gagné. Pour booster votre apprentissage, il faut que vous ayez des bases avant de partir. C’est-à-dire que vous devez être capable de demander votre chemin par exemple, même en faisant des fautes.

Ensuite, définissez un vrai projet : qu’allez-vous faire sur place ? Que voulez-vous avoir appris quand vous serez rentré ? Même si vous partez faire du tourisme, pourquoi ne pas prévoir d’être capable de tenir une conversation poussée sur tel sujet historique ? Ainsi vous ne vous contenterez pas d’aller visiter le musée sur ce sujet mais profiterez d’être sur place pour vous renseigner auprès des guides, lire et consulter des documents pour approfondir etc. Sinon, vous allez probablement vous balader dans ce même musée, sans parler à qui que ce soit, lire en diagonale une information ou deux, sans plus, voire profiter de la traduction en français potentiellement disponible et tout oublier par la suite. Alors qu’en préparant votre voyage comme un vrai projet d’apprentissage, non seulement vous allez progresser dans la langue mais vous allez enrichir vos connaissances dans un domaine que vous aurez choisi.

Travailler la langue sur place

Une fois là-bas, ne perdez aucune occasion de pratiquer la langue : même ce que vous pourriez habituellement faire en ligne comme acheter un billet de train, efforcez-vous de le faire sur place, en allant à la gare parler à un guichetier pour l’exemple cité. Confrontez-vous à la langue à chaque instant, du matin au soir : lisez, regardez la télévision en étant concentré, prenez des notes sur ce que vous entendez, faites-vous des listes de vocabulaire et apprenez-les au fur et à mesure. Le contexte linguistique va vous aider à enregistrer plus vite alors c’est le moment !

Optimiser son séjour linguistique

Au début, vos journées vont être épuisantes, parce que vous concentrer tout du long sur une nouvelle langue demande des efforts et fatigue. Mais vous allez tellement accélérer votre progression que le jeu en vaudra vraiment la chandelle. Et même si vous n’êtes sur place qu’une ou deux semaines, avec de la méthode vous avancerez à grands pas. Bien entendu profitez-en pour maximiser ce résultat une fois rentré en continuant de pratiquer par la lecture, l’écoute et tout autre type d’outil. Vous pourrez surfer encore un moment sur ce séjour et continuer d’enregistrer aussi facilement quelques temps, alors n’attendez pas !

Ce qu’il faut absolument éviter

Que vous partiez pour un voyage de courte ou longue durée, surtout évitez de vous lier avec des francophones. Il est tout à fait naturel d’avoir envie de se rapprocher de locuteurs avec qui on partage la langue, c’est rassurant quand on est à l’étranger. Mais n’oubliez pas que vous n’êtes pas là pour ça. Donc fuyez les cercles francophones, sauf si vous êtes vraiment perdu.

Oubliez vos principes habituels, comme le fait de ne pas regarder la télé, ou lire des magazines. Au contraire, même les choses les plus légères seront de grandes alliées pour votre progression, car vous y puiserez de la langue courante et des termes que vous n’apprendrez pas autrement.

Arrêtez d’utiliser les services en ligne d’entreprises qui sont sur place : allez au supermarché faire vos courses (et ne passez pas à une caisse automatique), renseignez-vous à l’office de tourisme et non sur le site Internet de la ville, prenez les transports en commun et non votre voiture etc. Toutes les occasions sont bonnes pour apprendre quelque chose, et chaque petit pas, chaque faute vous fera avancer. Dès que vous vivrez une situation particulière, vous enregistrerez énormément. Donc définitivement, n’utilisez les services en ligne qu’en dernier recours !

Ne cherchez pas de traduction. Restez dans la langue au maximum, c’est la meilleure façon d’apprendre. Essayez de vous imprégner des concepts, vous enregistrerez inconsciemment les tournures de phrase et finirez par les réutiliser (à bon escient!) sans vous en rendre compte.

Dites-moi dans les commentaires quel projet vous allez mettre en place pour votre prochain séjour linguistique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.