Les catégories de temps en anglais

Les catégories de temps en anglais

Vous l’avez certainement constaté, les temps anglais ne s’articulent pas comme en français, que ce soit dans leur construction ou dans leur usage. C’est un aspect très spécifique de cette langue, et en acquérir une bonne connaissance vous fera faire un grand bond en avant dans la maîtrise de l’anglais et de ses subtilités.

Dans cet article, je vais vous expliquer comment construire les différents temps, tous en une seule fois. En effet, si vous suivez bien et appliquez les principes que je vais vous détailler ci-après, vous n’aurez plus de difficulté à conjuguer en anglais, quel que soit le temps que vous souhaitez employer.

3 catégories

En premier lieu, il ne faut pas confondre conjugaison et outils grammaticaux. Pour donner certains sens à vos propos, comme par exemple parler au futur, il faudra passer par autre chose que des conjugaisons car il n’en existe pas en anglais. Mais ce n’est pas le sujet de cet article, dans lequel nous allons exclusivement évoquer la conjugaison.

Il faut distinguer trois catégories de temps pour la conjugaison anglaise :

  • les temps simples
  • les temps progressifs (ou continus)
  • les temps du perfect

Chaque catégorie a un auxiliaire spécifique, et ce dernier appelle une forme de verbe exclusive : si l’auxiliaire est exprimé, le verbe ne peut avoir qu’une seule et unique forme.

Lorsque vous aurez compris comment construire chacune de ces catégories de temps vous pourrez jongler entre les temps sans difficulté. Prenons-les une par une.

Chaque catégorie a son fonctionnement propre

Tout d’abord les temps simples.

Il y en a deux seulement, le présent et le preterit simples.

Les temps simples, qui paradoxalement sont pour moi les plus compliqués à construire, diffèrent des deux autres catégories dans leur fonctionnement à la forme affirmative, car il y a une conjugaison propre pour ces deux temps.

Au présent simple, on utilise l’infinitif sans « to » pour toutes les personnes, sauf à la troisième du singulier où il faut ajouter un « -s » à la fin du verbe. Au preterit, on termine le verbe par « -ed » ou on fait appel à sa forme irrégulière.

Exemples : She looks / I looked

Lorsque l’on passe aux formes négative et interrogative, l’auxiliaire prend le relais pour les marqueurs du temps. L’auxiliaire des temps simples est DO, qui adopte la forme DID au preterit. Le verbe reprend alors sa forme initiale d’infinitif sans « to ».

Exemples : You do not think / They did not think

Ensuite les temps progressifs

Ces temps se construisent avec l’auxiliaire BE qui supportera toutes les spécificités. Le verbe, lui, prendra une forme unique : -ing.

Ainsi, pour construire au présent progressif, je dois conjuguer be au présent, à la forme souhaitée (affirmative, négative ou interrogative) puis mettre mon verbe en « -ing ».

Exemple : I am playing

Si je souhaite construire du preterit progressif, be sera conjugué au preterit, et ainsi de suite.

Enfin les temps du perfect

Comme pour les temps simples, il existe deux temps du perfect : le present perfect et le past perfect (ou plu perfect).

Ces temps se construisent avec l’auxiliaire HAVE, qui appelle un participe passé : terminaison « -ed » ou forme irrégulière.

La construction est similaire à celle de tous les temps progressifs, c’est l’auxiliaire qui porte toutes les spécificités du temps, le verbe ayant une forme unique. Have est conjugué au présent pour le present perfect, au preterit pour le past perfect.

Exemple : We have not started

Quel avantage pour mon apprentissage ?

Prenez le temps de vous poser pour comprendre les principes que je viens de vous exposer. Il n’y a rien de plus à savoir pour être capable de conjuguer un verbe en anglais. Une fois que vous aurez bien intégré le fonctionnement de toutes les catégories de temps, qui est spécifique à chacune, vous gagnerez beaucoup de temps pour construire vos verbes en anglais et vous poserez moins de questions.

Les catégories de temps en anglais

Ayez bien en tête que chaque catégorie fonctionne avec un auxiliaire et une forme de verbe particuliers, c’est donc la première chose que vous devez identifier lorsque vous avez besoin de conjuguer en anglais. Une fois cela déterminé et acquis, vous n’aurez plus aucun problème de construction. En vous posant les bonnes questions, vous ne ferez plus de faute de conjugaison.

Vous pourrez ensuite vous pencher sur l’utilisation de ces différents temps, sachant qu’en anglais, les temps donnent vraiment du sens à vos propos, au-delà de la simple temporalité passé, présent ou futur.

Dites-moi dans les commentaires ce qui vous pose problème dans la conjugaison anglaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.